Rapport interne de l’UE : c’est l’occupation israélienne qui est à la base de la violence

C’est cette évidence que veut nier à tout prix le gouvernement israélien, pour lequel assimiler la résistance palestinienne au terrorisme est le meilleur instrument pour manipuler les esprits. Et pourtant : un rapport de décembre 2015, rédigé par les Chefs de Mission des pays de l’UE en poste à Jérusalem et à Ramallah, a révélé que les développements au Mont du Temple ont été la cause immédiate pour la recrudescence de la violence qui a commencé en été dernier. Mais il a aussi déclaré que le cœur du problème est l’occupation israélienne, qui dure depuis 1967, et la mise en oeuvre d’une marginalisation politique, économique et sociale des Palestiniens. Il dit que la nouvelle donne intervient dans un contexte de profonde frustration des Palestiniens à cause des effets de l’occupation et d’absence de tout espoir qu’une solution négociée puisse y mettre fin».

Le document de 39 pages fait partie des rapports réguliers par les diplomates de l’UE dans la région. Il n’est pas destiné à être rendu public, mais est conçu pour servir comme document de référence pour les réunions des ministres des Affaires étrangères de l’UE à Bruxelles et pour les propositions mises en avant par le service des AE : EU-OBSERVER

Vous aimerez aussi...