PROJETS DE SOLIDARITÉ

SOUTIEN PSYCHOSOCIAL D’ENFANTS VIVANT EN SITUATION DE CONFLIT ARME

C‘est au lendemain de la « Bataille de Jénine » en avril 2002 que s‘est constituée l‘association de femmes Not to Forget (NTF), devenue le partenaire du CPJPO en 2006. NTF a mis en place des programmes de soutien des femmes, des enfants et des adolescents, éléments parmi les plus vulnérables de cette population de réfugiés, soumise aux incursions armées israéliennes constantes.

Confrontés à une violence endémique et banalisée, les enfants du camp de Jénine présentent presque tous des symptômes de stress post-traumatique avec des conséquences très néfastes pour leur développement et leur scolarité: dépressions, anxiété, faible estime de soi, décrochage scolaire, comportements violents, …

Le camp de Jénine en quelques mots :

  • Quelque 13.000 habitants, dont la plupart sont originaires de Haïfa, vivant sur 1km2
  • Plus de 50% de personnes vivant sous le seuil de pauvreté
  • 22% des enfants en état de dénutrition

LE PROJET 

Les ateliers mis en place par Not to Forget, avec l‘aide du Croissant rouge palestinien, ont pour but de resocialiser les enfants, de les renforcer dans leur construction psychique, dans leur confiance en soi et de favoriser un vivre ensemble pacifié. Des activités récréatives et des groupes de parole pour les mères complètent ces ateliers.

Activités :

  • Formation des éducateurs et des bénévoles au soutien psychosocial des enfants par le Croissant rouge palestinien
  • Ateliers de soutien pour les enfants de 12-14 ans, soutien scolaire et activités récréatives
  • Repas équilibrés préparés collectivement dans la cuisine de Not to Forget
  • Formation des membres de l‘association à la gestion d‘associations et équipement des locaux

Présentation de l’association palestinienne « Not to Forget »

Youtube

Âme de Femmes … Camp de Réfugiés de Jenin