Non – nous n’oublions pas Gaza !

Vendredi 7 août, à 17h, sur la place Clairefontaine de Luxembourg-ville, autour de la statue de la Grande-Duchesse Charlotte et en face du Ministère des Affaires Étrangères, des sympathisants du CPJPO et des passants, ont montré, silencieusement, qu’ils n’oubliaient pas Gaza, ni les 2200 morts, les 250 famille décimées, les milliers de blessés, les centaines de milliers de sans abri qui ont été provoqués par l’armée israélienne au cours de l’été 2015.
Ils ont aussi, par leur présence et le message du dépliant qui expliquait la démarche, appelé les pouvoirs politiques responsables : l’ONU, les Etats-Unis, l’Union européenne et chacun de ses États membres, à faire cesser ces « opérations » militaires répétées à plusieurs reprises au cours des dernières années, de plus en plus violentes, ainsi que le blocus inhumain imposé de manière tout à fait illégale comme punition collective au peuple de Gaza.

Une centaine d’affichettes représentant autant de victimes, avec seulement leurs noms et prénoms, leur page, la mention « tué à Gaza », ont été disposées en cercle autour de la statue de la Grande Duchesse, face au Ministère, ainsi qu’une dizaine de calicots portant nos principaux appels. Les participants, à mesure de leur arrivée ont été invités à prendre chacun, qui une affichette, qui un calicot, et à se tenir debout, alignés en demi cercle, les uns à côté des autres, autour de la statue.

Après quelques minutes de recueillement silencieux dans cette posture, les participants qui le pouvaient ont été invités à se coucher sur le dos, à même le sol, en faisant eux aussi un demi cercle autour de la statue, en tenant leur affichette sur a poitrine — symbole de notre solidarité avec la victime mentionnée, avec sa famille, avec tout le peuple gazaoui.

Tous ont repris quelques minutes encore la posture debout, en silence.

L’un des organisateurs a ensuite remercié toutes les personnes qui étaient venues participer à cette action de souvenir doublée d’un appel à l’action. Il a souligné qu’il était important de rester vigilant et mobilisable, chaque été amenant l’une ou l’autre catastrophe sur Gaza en provenance de l’armée israélienne, et chaque mois, chaque semaine nous apportant des nouvelles d’événements de pus en plus incroyables de Cisjordanie — tel, la semaine dernière, l’incendie volontaire de deux maisons palestiniennes par de jeunes colons fanatisés dont il a résulté la mort brûlé vif d’un bébé de 18 mois, des brûlures à 80° et 60° de plusieurs habitants de ces maisons — dont deux viennent de succomber à leurs blessures.

Les appels à la haine, sinon à de nouveaux actes barbares du même type, sont devenus courants dans l’Israël des colons et de l’extrême droite, et même dans la bouche de certains ministres du gouvernement israélien actuel.

C’est aussi cela qu’il faut dénoncer et sanctionner, formes nouvelles et extrêmes de l’occupation et de la colonisation israélienne.

FLYER PDF    YOUTUBE    PHOTOS

Vous aimerez aussi...