« Le palestinisme est un antisémitisme »

Le « nouvel antisémitisme », une maladie française? Ou une dangereuse instrumentalisation politique qui veut faire du choc des civilisations l’alpha et l’omega des politiques internationales mais aussi nationales? Et qui, cerise sur le gateau, sert merveilleusement la politique du gouverment israélien, qui a fait de la chasse à l’antisémitisme dissimulé son cheval de bataille, pour mieux dissimuler ses crimes contre la population palestinienne et aussi dorénavant contre les demandeurs d’asile.
Lisez l’article jusqu’au bout; l’auteur revient sur les propos de Samy Ghozlan, président du Bureau National de Vigilance contre l’Antisémitisme (BNVCA) qui soutenait mordicus, lors d’un débat à l’antenne d’Europe 1, que « le palestinisme est un antisémitisme ». Oui, vous avez bien lu. Le seul fait de soutenir la cause des Palestiniens devrait ainsi être constitutif d’un délit. … Pauvre France, autrefois héraut de la liberté…

Ce que révèle l’«agression antisémite» de Sarcelles

L’emballement disproportionné des premières heures – aujourd’hui retombé – a suscité son lot habituel de commentaires tendancieux sur les «banlieues musulmanes». Mais pas seulement. Un nouveau palier vient d’être franchi dans la construction du discours sur le «nouvel antisémitisme». Une véritable inversion dans la charge de la preuve : MEDIAPART

Vous aimerez aussi...