L’ambassadeur d’Israël convoquée par Asselborn

Le ministre des Affaires étrangères réagit suite au massacre ayant causé la mort de plus de 50 personnes à Gaza. L’ambassadeur d’Israël est convoquée au ministère

«Violences inacceptables», «usage disproportionné de la force», le ministère des Affaires étrangères utilise des termes forts pour caractériser le bain de sang de Gaza. Plus de 50 Palestiniens avaient été tués par l’armée israélienne au cours d’une manifestation contre le transfert de l’ambassade américaine à Jérusalem, lundi.

Aux mots, le chef de la diplomatie a donc décidé d’ajouter les actes, en convoquant Simona Frankel, l’ambassadeur d’Israël, pour «évoquer l’usage disproportionné de la force contre des civils palestiniens» que le Luxembourg condamne, mais également «les propos publics tenus à cet égard» par l’ambassadeur d’Israël en Belgique et au Luxembourg.

Interrogé par L’essentiel, le ministère a précisé que l’entretien se déroulera «au cours de la semaine». Aucune date précise n’a encore été fixée. Quant aux éventuelles conséquences «tout dépendra de ce qu’il se dira, mais également du contexte sur place».

Le Luxembourg se joint par ailleurs aux appels de la communauté internationale «pour que les acteurs de terrain et les responsables dans la région fassent preuve de calme et de retenue afin d’éviter une nouvelle flambée de violence» au Proche-Orient.

 Mardi, Simona Frankel avait qualifié les morts de Gaza de «terroristes» sur une radio belge, provoquant un véritable tollé. L’ESSENTIEL

Vous aimerez aussi...