La vie sous occupation ..

Cette semaine, cela fait 50 ans que Israël a commencé son occupation militaire de Cisjordanie, y compris Jérusalem-Est et la bande de Gaza.
L’occupation d’Israël est une cause clé des besoins humanitaires auxquels répond la communauté internationale.
L’occupation interdit aux Palestiniens de contrôler les aspects fondamentaux de la vie quotidienne. Leur capacité à se déplacer sans entrave dans leur propre pays, à quitter et à retourner, à développer de vastes parties de leur territoire, à construire sur leurs propres terres, à accéder aux ressources naturelles ou à développer leur économie, est largement déterminée par l’armée israélienne.
Les politiques liées à l’occupation créent isolent les communautés, brisent la cohésion sociale, privent les Palestiniens de leurs droits de l’homme, affectent l’activité économique et compromettent leur droit à l’autodétermination.
L’occupation prolongée, sans fin en vue, nourrit un sentiment de désespoir et de frustration qui entraîne une violence continue et affecte les Palestiniens et les Israéliens.
Pour marquer ce 50e anniversaire, OCHA – l’Office de coordination des affaires humanitaires de Nations Unies, a compilé un large éventail d’histoires illustrant l’expérience palestinienne de l’occupation et ses répercussions humanitaires.


Mettre fin à l’occupation est la priorité la plus importante pour permettre aux Palestiniens
– d’avancer vers leurs objectifs de développement,
– de réduire les besoins humanitaires et
– d’assurer le respect des droits de l’homme.


https://www.ochaopt.org/50Stories/

Vous aimerez aussi...