Israël : la conférence de paix française, un « procès Dreyfus » selon Lieberman

Israël perd les pédales face à la résolution du Conseil de sécurité 2334 condamnant les colonies et continue à banaliser l’antisémitisme dans la confusion la plus totale.

Le gouvernement israélien a déjà exprimé son hostilité à l’égard de l’initiative française visant à relancer le processus de paix au Proche-Orient. Mais Paris a décidé de poursuivre ses efforts et d’organiser une deuxième conférence internationale le 15 janvier prochain, trois semaines donc après le vote d’une résolution de l’ONU demandant l’arrêt de la colonisation israélienne dans les territoires palestiniens. Et ce nouveau rendez-vous international consacré au conflit israélo-palestinien inquiète les autorités israéliennes. Ce lundi 26 décembre, un ministre israélien l’a comparé au procès Dreyfus, du nom d’un scandale de la fin du XIXe siècle qui reste l’un des symboles de l’antisémitisme : AFPS

Vous aimerez aussi...