Lettre Infos du 31-01-2015

PALESTINE-ISRAEL

En plein contexte électoral, Israël va construire 450 nouveaux logements pour colons en Cisjordanie occupée. « Il s’agit d’un crime de guerre qui devrait pousser la Cour pénale internationale à se saisir de la question des colonies », a déclaré à l’AFP Wassel Abou Youssef, un des dirigeants de l’Organisation de libération de la Palestine [ OLP ] :  LIBERATION

La Procureur de la Cour pénale internationale [ CPI ], Fatou Bensouda, a ouvert un examen préliminaire de la situation en Palestine. Cette décision fait suite à l’adhésion, le 2 janvier 2015, du gouvernement palestinien au Statut de Rome, qui régit la CPI. Le Bureau du Procureur de la CPI estime que, dans la mesure où le statut d’État observateur à l’ONU a été octroyé à la Palestine par l’Assemblée générale, il convient de considérer la Palestine comme un « État » aux fins de son adhésion au Statut de Rome : ORG

L’enquête préliminaire de la CPI sur la Palestine : encore très loin d’un procès pour crimes de guerre, par Ali Abunimah – The Electronic Intifada : …ceci n’est qu’un tout petit pas en avant sur ce qui sera une très longue route parsemée d’obstacles vers la justice pour les victimes palestiniennes des violations du droit par Israël : MEDIA PALESTINE

L’ONU suspend son aide à Gaza : Faute de moyens financiers et de donateurs, l’UNWRA, l’agence UN pour les réfugiés palestiniens, ne peut plus aider les sans-abris de Gaza dont les maisons ont été détruites par l’assaut israélien en été 2014. Le directeur de l’UNRWA à Gaza, Robert Turner, explique au Monde que l’agence va devoir mettre un terme à une partie de son aide aux réfugiés, si l’argent n’arrive pas de toute urgence : LE MONDE

Une situation économique catastrophique dans la bande de Gaza en 2014, par Ziad Medoukh. Ziad Medoukh est un professeur de français palestinien. Responsable du département de français de l’université Al-Aqsa de Gaza, et coordinateur du Centre de la paix de cette université : PLATEFORME PAL.

Gaza : Sous les gravats de Gaza, les bombes… DÉMINAGE • Entre 7000 et 8000 obus largués sur la bande de Gaza n’auraient pas explosé. Une véritable bombe à retardement, avertit Handicap international, qui sensibilise la population. Ces obus sont susceptibles d’exploser au moindre mouvement, ce qui rend la reconstruction extrêmement dangereuse. La population civile, qui déblaie elle-même les décombres, court un énorme danger : LE COURRIER

Grève des Palestiniens d’Israël pour protester contre les assassinats commis par la police. Mort dimanche soir par une inhalation excessive de gaz lacrymogène, Sami Ziadna est le cinquantième citoyen Palestinien d’Israël tué par la police israélienne depuis octobre 2000 : INFO PAL.

Palestine : agriculture bio contre colonisation industrielle et pollution chimique : La ville de Tulkarem, en Cisjordanie, est entourée du mur et d’industries chimiques israéliennes. Celles-ci déversent et rejettent des substances toxiques qui contaminent les terres et provoquent de nombreuses maladies au sein de la population locale palestinienne. Le Comité de résistance populaire de Tulkarem veut remplacer le complexe chimique par l’agriculture biologique : LE GRAND SOIR

A la veille de sa libération, la détention administrative d’un député est reconduite pour la cinquième fois. Les autorités occupantes ont renouvelé la détention administrative d’un député palestinien la veille du jour où il devait être libéré. Le parlementaire palestinien Mohammad Jamal Al-Natsheh a déjà passé 18 années dans les geôles israéliennes, il est âgé de 58 ans, n’a été ni accusé ni jugé coupable d’aucun délit : INFO PAL.

Pétition / appel urgent de l’Acat : Soutenir Khader Adnan, prisonnier politique. Le 5 janvier 2015, les autorités israéliennes ont renouvelé pour six mois la détention administrative de Khader Adnan. La détention administrative devant la justice militaire israélienne est une détention arbitraire, les prisonniers n’ont aucun droit. Khader Adnan a suspendu provisoirement sa grève de la faim : PLATEFORME PAL.

EN EUROPE

«Soutenir le processus d’entente nationale palestinienne suppose de permettre au Hamas de s’intégrer dans le champ politique palestinien et non de l’ostraciser.» Lettre ouverte de Taoufiq Tahani, président de l’Association France Palestine Solidarité à Laurent Fabius à propos de la décision du Tribunal de l’UE d’annuler l’inscription du Hamas sur la liste des organisations terroristes : L’HUMANITE

63 députés européens pour la suspension du traité UE-Israël : Un groupe de 63 députés européens influents a interpellé Federica Mogherini, Haut représentant de l’Union pour les affaires étrangères, pour la suspension de l’Accord d’Association UE-Israël qui est le principal traité entre l’UE et Israël. Malheureusement aucun Euro-député luxembourgeois, alors qu’ils avaient tous été invités par l’ECCP et le CPJPO : AFPS

« Nous sommes confrontés aux mêmes ennemis ! » : Le Front Populaire pour la Libération de la Palestine [ FPLP ] envoie ses félicitations à SYRIZA et au peuple grec pour la victoire électorale historique du 25 janvier 2015 : INFO PAL.

La ministre des affaires étrangères suédoise réagit : « Ils ont une rhétorique qui dépasse toutes les limites » : Israël continue d’attaquer la Suède, après que celle-ci ait reconnu l’Etat de Palestine. Ainsi le porte-parole du ministère des Affaires étrangères israélien, a déclaré que « Si la ministre des Affaires étrangères suédoises était allée dans les territoires occupés, elle aurait été refoulée ». Margot Wallstrom réagit : PRESSE TV

Pétition : Pas de drones d’origine israélienne pour l’armée de terre française ! : Nous demandons au Ministre de la Défense de ne pas être complice des crimes commis par l’Etat d’Israël : WE SIGN IT

DIVERS

Un tyran meurt, l’Occident pleure, par Tarik Bouafia : Le roi Abdallah d’Arabie Saoudite est décédé ce jeudi à l’âge de 90 ans après avoir dirigé d’une main de fer le royaume réactionnaire pendant 20 ans. Allié inconditionnel des gouvernements impérialistes occidentaux, il est resté dans la lignée de ses prédécesseurs : soumission aux États-Unis, violation systématique des droits de l’homme, financement de groupes fanatiques djihadistes… La marionnette par excellence : MICHEL COLLON

«Le monde selon Edwy Plenel , sur France Culture [ 29 janvier – 5min12 ]. Edwy Plenel sur l’Egypte de Sissi, l’Arabie Saoudite, l’Etat islamique, les libertés citoyennes, les ventes d’armes, les gros sous et les alliances occidentales… FRANCE CULTURE

En Égypte, les tyrans ont peur des roses et des chansons : éloge funèbre pour Shamia Sabbagh, par Radwan Adam. Samedi 24 janvier, une militante de l’Alliance populaire socialiste, Shaïma Sabbagh, a été abattue alors qu’elle participait à une marche pacifiste à la mémoire des victimes de la révolution de 2011. Onze autres personnes ont été tuées par les policiers d’Al-Sissi : INFO PAL.

Guerre de l’ombre au Sahara/ ARTE [ 55 minutes ] : Derrière l’engagement militaire de la France  et des Etats-Unis  en Afrique du Nord et la « lutte contre le terrorisme » se cachent d’autres appétits : la zone saharienne contient les plus grandes réserves pétrolières d’Afrique, mais aussi de l’uranium, du fer, de l’or… Un nouveau partage de l’Afrique se dessine. Les bombardements de la Lybie et le lynchage de Kadhafi n’étaient pas un hasard du calendrier : ARTE 

Mieux comprendre les enjeux au Proche-Orient. Nouvel ordre mondial – Le nouveau grand jeu / Grands Reportages sur Radio-Canada : YOUTUBE

LES ASSASSINATS  À CHARLIE-HEBDO

Les émotions légitimes et les appels à l’ « unité nationale » occultent largement le contexte, celui d’une «guerre contre le terrorisme» qui est tout d’abord une guerre extérieure, celui de l’islamophobie et l’absence de représentation politique des populations musulmanes en France. On ferme les yeux devant les récupérations politiques, les dangers militaristes et sécuritaires visant à réduire un peu plus nos libertés citoyennes et à alimenter la montée en puissance de l’économie de guerre. Vu les amalgames créés par des Netanyahu et autres, la défense de la juste cause palestinienne ne sera pas plus facile à l’avenir. Voilà pourquoi nous vous proposons quelques liens sur ce sujet d’actualité.  [ CG ]

Charlie, je ne veux voir dépasser aucune tête, par Alain Gresh : « Nous sommes en guerre », a déclaré le premier ministre Manuel Valls. Et, comme en 1914, ceux qui doutent du bien-fondé de ces stratégies sont des traîtres : MONDE DIPLO / Voir aussi la sélection d’archives du Monde diplomatique : MONDE DIPLO

Charlie hebdo: Netanyahou à la manifestation du 11 janvier dernier à Paris : quelques réactions. Naftali Bennett, le ministre israélien d’extrême droite qui avait déclaré n’avoir « aucun problème à tuer des Arabes » avait également participé à cette manifestation « d’unité nationale” : COM

Les premiers fruits amers de l’unité nationale : Mais la grande instrumentalisation de l’émotion a aussi été l’occasion de renforcer les liens avec les « amis de l’Occident » et de réhabiliter ceux qui ont été discrédités aux yeux de l’opinion publique par leurs crimes.

A la grande mobilisation pour la liberté d’expression et contre le terrorisme, l’Etat d’Israël est représenté par trois ministres : le premier ministre israélien Benjamin Netanyahu, le ministre des affaires étrangère Avigdor Lieberman et le ministre de l’économie Naftali Bennett. Après les massacres de palestiniens par un terrorisme d’Etat cet été, cette présence sonne comme une provocation pour les dizaines de milliers de manifestants français qui ont apporté leur soutien au peuple palestinien dans des manifestations quasi-quotidiennes. « La présence de ces ministres, résume le journaliste Alain Gresh, est une insulte à toutes les valeurs dont prétendent se parer les organisateurs de la manifestation, un hold-up qu’il est important de dénoncer». 
Faut-il encore rappeler que 17 journalistes ont été tués cet été dans les bombardements sionistes sur la bande de Gaza ? Rappelons encore l’expulsion d’Israël du journaliste français Maximilien Le Roy, alors qu’il se rendait à un festival de Bandes Dessinées, en raison de ses dessins jugés pro-palestiniens : « Ils m’ont expliqué, pour conclure, que si je pouvais critiquer Israël dans mon pays, je n’aurais plus le droit de le faire sur leur territoire. Je savais dès les premières minutes qu’ils allaient m’expulser, mais je ne m’attendais pas à une interdiction de séjour de dix ans. Ils m’ont traité comme si j’étais un terroriste ».

La « démocratique » Arabie Saoudite était également Charlie le 11 janvier dernier par la présence à la manifestation de son ministre des affaires étrangères Nizar al-Madani. Deux jours plus tôt, le bloggeur saoudien Raïf Badawi recevait ses 50 premiers coups de fouets. Il est en effet condamné à 10 ans de prison et 1000 coups de fouets (50 tous les vendredis) pour avoir critiqué les dignitaires religieux du royaume. Les alliés du nouvel ordre mondial sont trop importants pour sa sauvegarde. Ils peuvent continuer à bafouer sans aucune crainte la liberté d’expression et financer des groupes qui déstabilisent les Etats voisins en couvrant leur agression du nom de l’Islam. Ces deux exemples suffisent pour démasquer l’hypocrisie en matière de liberté d’expression. Celle-ci n’est défendue que quand elle sert les intérêts des dominants et elle est oubliée dès qu’elle les remet en cause : MICHEL COLLON

Un autre angle de vue : Qui est donc Charlie ? Un article d’un journal du Cameroun. Un africain peut-il être Charlie ?  La réponse est à la fois oui et non ! Tous les africains peuvent se dire des Charlie, au nom du principe universel de liberté si cher à tous les peuples de la terre. En outre, personne ne doit mourir pour ses opinions ou son appartenance religieuse. Par contre, les africains peuvent ne pas s’identifier à Charlie pour plusieurs raisons : D’abord parce que la violence dans le monde en général est générée par les puissances occidentales qui,  au gré de leurs intérêts du moment, arment et combattent des groupes  appelés  tantôt des alliés, tantôt des terroristes, selon les circonstances. Le massacre des palestiniens par l’armée israélienne, la décapitation de la Libye, de l’Irak de la Syrie de l’Afghanistan par l’Amérique et ses vassaux de l’OTAN dont la France, ainsi que la répartition inégale des richesses dans le monde,  suscitent forcément des frustrations… CAMEROONVOICE

Tariq Ramadan condamne, mais est-il Charlie ? : LE FIGARO

Je suis Français, je suis musulman et pas tout à fait Charlie… [ France Culture, 30 janvier, 44 min ]. Un reportage d’Abdelhak El Idrissi : Retour sur les débats qui ont suivi les assassinats perpétrés début janvier. Aujourd’hui, des Français de confession ou de culture musulmane continuent de rejeter le slogan « Je suis Charlie » tout en condamnant les attentats terroristes. Ils dénoncent l’excès d’émotion et l’absence de réflexion dans les débats qui ont suivi les récents événements tragiques : FRANCE CULTURE

Vous aimerez aussi...

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée.