Federica Mogherini écrit à l’ECCP concernant le droit au boycott et la liberté d’expression

Le 18 mai dernier la Coordination européenne des comités et associations pour la Palestine (CECP) adressait à la Commission européenne un appel signé de 358 organisations européennes la pressant de garantir la liberté d’expression et le droit au boycott.

Federica Mogherini a personnellement répondu à la coordinatrice de la CECP le 29 août. Si elle rappelle que l’UE est « fermement opposée à toute forme de boycott envers Israël », ce qui n’est pas un scoop, elle réaffirme de la façon la plus claire, en s’appuyant notamment sur la jurisprudence de la Cour européenne des droits de l’homme, la liberté d’expression et le droit au boycott.

La liberté d’expression, ainsi qu’il est souligné dans la jurisprudence de la Cour européenne des Droits de l’Homme, est aussi applicable à toute information ou idées “qui offensent, choquent ou dérangent l’Etat ou tout secteur de la population“

C’est ce que nous demandions. Voilà un point d’appui de tout premier ordre dans la procédure engagée par les « condamnés » de Mulhouse devant la CEDH contre l’Etat français qui constitue pour nous une première victoire : VOIR SUR AFPS

Vous aimerez aussi...