BDS co-founder: Israel’s arrest and interrogation of Omar Barghouti next step in ‘war against BDS movement’

La campagne Boycott Désinvestissement Sanctions fonctionne, de grandes entreprises renoncent à faire du business sur le dos des Palestiniens occupés (Orange, Soda Stream, G4S): la contre-attaque puissante témoigne de ce succès, la liberté d’expression se réduit comme peau de chagrin en Israël et toutes les excuses sont bonnes pour faire taire les voix du BDS. Connaissant tous les scandales pour corruption dans lesquels trempe le Premier ministre israélien Netanyahou , cette tentative de décrédibiliser Omar Barghouti empeste le lynchage politique.

Lire l’article sur Mondoweiss

Vous aimerez aussi...